Pour ce reportage SICOM Urgence nous nous sommes rendus sur le Circuit Paul Ricard au Castellet, à la rencontre d’une partie des équipes qui assurent la sécurité lors de compétitions telles que le Bol d’Or, le Grand Prix camions ou encore le Grand Prix de France de Formule 1. Lors de ces rassemblements sportifs, l’organisation ainsi que l’efficacité des secours doivent être sans faille, c’est pourquoi le circuit ainsi que ses équipes se veulent novateurs dans ce domaine.

Pour orchestrer tout cela, le PC sécurité équipé de ses trente six caméras orientables à 360°, veille en permanence lors des sessions de roulage. Depuis ce lieu, les opérateurs ont la possibilité de faire intervenir n’importe quelle équipe sur le terrain grâce à une connexion radio permanente, d’activer la signalisation du circuit ou encore de localiser tous les véhicules qu’ils soient de secours ou d’assistance grâce à un système de tracking.
Avec l’expérience des personnes qui le composent ainsi que tous ses équipements, le PC sécurité est un véritable atout technique pour le directeur de course.

Réparties autour du circuit, les équipes d’assistance ainsi que de secours ont un objectif commun : intervenir rapidement pour un maximum de sécurité.
Lors d’un accident ou encore d’une chute de moto, il faut moins de deux minutes à un médecin pour se présenter auprès d’une victime. Toujours dans un objectif de sécurité maximale, le véhicule d’intervention est composé d’un médecin et d’un infirmier, mais aussi d’un sapeur-pompier équipé d’un extincteur pour assurer la protection de la victime ainsi que de l’équipe médicale en cas de départ d’incendie au départ d’une course.

Le blessé, après avoir été pris en charge par l’ambulance est transporté au centre médical du circuit où il recevra les premiers soins. Ce centre équipé de deux lits de réanimation, de matériels radiographique, échographique ou encore d’une baignoire grand brûlé, a pour objectif de stabiliser le patient au plus vite afin de lui assurer, si cela est nécessaire, un transport par hélicoptère ou voie terrestre dans de bonnes conditions.

S’il y a bien un métier, qui reste indispensable au bon déroulement de ces compétitions, c’est celui de commissaire de piste.
Ces hommes et ces femmes situés en première ligne jouent un rôle crucial en cas d’incidents pendant la course. Placés sous l’autorité de la direction de piste, ces derniers au plus proches de la piste sont les premiers à intervenir en cas de choc, de panne ou de situation particulière.

Le travail qui leur est demandé nécessite une attention de tous les instants, c’est pourquoi ces bénévoles venant de toute la France, pour juste un week-end bien souvent, sont accueillis dans un village aménagé près de la piste qui leur est spécialement dédié. Dans ce lieu aux allures de camping, on y trouve une véritable solidarité et une complicité entre passionnés de sports mécaniques, heureux de pouvoir partager ensemble un bon moment de travail mais aussi de détente. Tous ces professionnels du Volontariat ne sont pas là par hasard.

Lors de notre reportage à l’occasion du Bol d’Or, une équipe d’élèves ostéopathes de l’école de Marseille était présente afin de proposer un service supplémentaire aux commissaires de piste, ces derniers étant très sollicités lors des week-ends. Il est donc important pour le circuit d’offrir toujours plus de confort et d’améliorer l’accueil qui leur est réservé.

Lien du site internet : www.circuitpaulricard.com

Vous souhaitez devenir commissaire, contactez : [email protected]

Un reportage signé Fabien Siron.

Leave a Reply

SICOM Urgence

GRATUIT
VOIR