Avec les pisteurs-secouristes du Corbier (en Noir et Blanc)

La journée commence vers 6h30 après une nuit de neige. Le Plan d’intervention et de déclenchement d’avalanches (PIDA) est mis en place par les pisteurs artificiers de l’équipe. Il vise à éviter le déclenchement intempestif d’avalanches dans la journée pour assurer la sécurité des skieurs.

A 8h15 l’ensemble de l’équipe, 10 pisteurs chaque jour, se prépare à sécuriser les pistes. Je rejoins Lilian, pisteur-secouriste, maître-chien d’avalanche, artificier et nivo-météorologiste, et son chien Hermès avec qui je vais passer la matinée. La sécurisation des pistes passe par la mise en place de filets, la vérification de l’intégrité des jalons sur les bords de piste, l’installation des filets d’avertissement (pour les zones difficiles, les croisements de pistes…)

Tout le monde est à pied d’œuvre pour que les remontées mécaniques ouvrent à 9h aux vacanciers, dans des conditions météo désastreuses ce matin là.

La matinée se poursuit par l’ouverture de nombreuses pistes au vu des conditions d’enneigement. Cela passe donc par la pose des jalons sur les bords de ces nouvelles pistes. Les équipes sont toujours en alerte, au moins un membre de l’équipe reste au point culminant de la station pour pouvoir intervenir rapidement sur n’importe quelle piste.

Vers 11h une équipe est envoyée sur le point de départ d’une avalanche, afin de vérifier qu’aucune trace de skieur s’y trouve. Par chance c’est le cas.

Pendant ce temps, le reste de l’équipe fait le point avec le chef de piste sur les autres missions du jour : les pistes à ouvrir, la surveillance du respect des règles par les différents bars et restaurants d’altitude, la vérification du matériel de secours, etc

Aux alentours de midi chacun vient manger son repas au poste de secours, entre deux missions et en restant disponible à chaque instant pour aller sur les pistes.

Au cours de l’après-midi, les régulatrices des secours sur piste recevront plusieurs appels, qui aboutiront à deux secours sur piste. Le premier vers 15h30 et le second, quelques minutes plus tard, chacun n’implique qu’une personne, pour suspicion d’entorse du genou.

La journée se termine pour les vacanciers par la fermeture des pistes à 16h30, à partir de cette heure là il s’agit de faire un tour des pistes. Tour qui a pour but de vérifier qu’il n’y a aucun skieur en difficulté sur le domaine, et de ranger toute la signalétique mise en place le matin, pour que les dameuses puissent faire leur travail sans encombre. Se clôture alors la journée pour les pisteurs secouristes, jusqu’au lendemain matin.

Merci à l’ensemble de l’équipe pour son accueil sur cette journée.

Laisser un commentaire