Dans la nuit du mercredi 12 octobre 2022, un exercice de sécurité civile « Nombreuses victimes » (NoVi) a eu lieu à Marseille dans le tunnel de Montolivet sur la rocade L2.

Organisé par la préfecture des Bouches-du-Rhône, en lien avec la Direction Interdépartementale des Routes Méditerranée (DIRMED) et la Société de la Rocade L2 (SRL2), l’exercice a mobilisé de nombreux acteurs de la sécurité civile : le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille, le SAMU (13), la Police Nationale,  la Cellule d’Urgence-Médico Psychologique, la Croix Rouge, etc…

Le scénario inconnu pour les intervenants de la soirée était un accident de circulation, entraînant la collision d’un bus et d’une voiture, un nombre conséquent de blessés était simulé.

Une cinquantaine de figurants se sont mis dans le peau de conducteurs, passagers et même blessés pendant plusieurs heures.

Au total plus de 150 personnes ont participé à l’exercice, leur but était de tester la réactivité de chaque service et leurs collaborations.

Cet exercice entre dans le cadre de la 1ère édition de la Journée de la résilience, lancée par le gouvernement. Les objectifs sont de développer la culture du risque pour la population.

Information du dispositif NOVI :

Elaboré dans le cadre du dispositif ORSEC, le dispositif NoVi « Nombreuses victimes » est un plan d’urgence déclenché par le préfet de département dont l’objectif est de secourir un nombre important de victimes dans un même lieu.

Le dispositif NoVi peut être, par exemple, déclenché en cas :

  •  D’incendie de grande intensité entraînant des risques immédiats pour la population ;
  •  D’accident du trafic routier, ferroviaire, ou aérien ;
  •  D’actes criminels (attentat, prise d’otages…) ;
  •  De catastrophe naturelle ou technologique.

Les consignes de sécurité en circulation dans un tunnel :

Panne d’essence, incident, problème moteur ou pneu crevé, une voiture qui tombe en panne c’est toujours embêtant, surtout si ça arrive à l’intérieur d’un tunnel !

Il y a quelques règles simples à suivre : couper le contact, allumer ses feux de détresse, enfiler son gilet jaune, sortir prudemment de sa voiture et utiliser la borne d’appel d’urgence.

Merci à la Préfecture des Bouches-du-Rhône pour l’invitation.

Un reportage signé Marc-Olivier CHATAIGNIER pour SICOM Urgence.

Un reportage signé :

Mon site internet | Mes reportages

Que pensez-vous de notre article ?

Ahah
0
J'aime
0
J'adore !
3
Etrange
0
Triste
0

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *